Course de côte du Marigot 2019

En arrivant à l’aube au Marigot, le temps promettait d’être superbe, mais c’était sans compter sur le caractère capricieux de la météo…

 

Nous avons quand même eu une matinée ensoleillée, avec une route sèche, pour se remettre en roues (en jambes ?) après un mois et demi d’interruption.

En l’absence de Patrick Baisleau, victime d’une panne la veille de la course, c’est Michel Accary, qui reprend tout juste le volant cette année, qui signe le premier meilleur chrono, alors que Steeven Orosemane et Rodrigue Théodore qui participent pour la première fois à une course de côte avec des R5, se placent juste derrière. Stéphane, lui, se remet doucement dans le bain et reprend ses marques sur cette première montée.

Dès la seconde, les chronos descendent d’un coup, et c’est Steeven Orosemane qui mène les essais, se plaçant devant Rodrigue Théodore et Michel Accary, qui n’améliore pas son temps par rapport à sa première montée. Stéphane résolument à l’aise, se place juste après, en 4e position avec un chrono inédit pour la Corolla. La rentrée des classes est faite, tout le monde est réveillé, on va pouvoir passer aux examens…

Malheureusement, la pluie s’invite à midi, et ne manque pas de provoquer un concert de clés à chocs parmi les assistances,  toutes les équipes s’employant à monter leur pneus pluie, puis reprennent les montées chrono…

C’est Rodrigue Théodore qui imprime le meilleur rythme à ce jeu, devançant Steeven Orosemane d’une demie-seconde, suivi de près par Thierry Cadet, qui s’invite dans le trio de tête avec sa Lancer, qui impressionne par la vivacité de ses départs ! De notre côté, c’est pour Stéphane l’occasion d’essayer enfin ses pneus pluie, jusque-là jamais montés sur la Corolla. Il prendra doucement ses marques se classant 14e de la première montée chrono, comptant bien sur les deux autres pour faire parler la poudre…

La seconde montée se traduit pour tous par une élévation du rythme, et Steeven Orosemane reprend la tête du classement, au détriment de Rodrigue Théodore qui n’améliore pas, d’ailleurs Thierry Cadet en profitera pour se positionner en seconde position, réussissant à conserver sa place, avec seulement 3 centièmes de secondes devant Rodrigue. Michel Accary se positionnera à la 4e place, ne pouvant devancer les 4*4, bien que s’améliorant jusqu’à la dernière montée.

Stéphane, ayant bien pris ses marques, se place 5e dès sa seconde montée, et enfonce le clou en s’améliorant sur la dernière, ne laissant aucune chance à Christophe Coyan, notre plus proche rival sur le championnat. Ce classement nous ramène Ex-æquo en tête du championnat de la montagne, jusque-là contrôlé par Patrick Baisleau. Mais il n’a certainement pas dit son dernier mot…

 

 

Synthèse essaisSynthèse course


Une réflexion sur “Course de côte du Marigot 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s